L'emprunt national ou emprunt sarkozy de 2010

Grand emprunt

Verdict du grand Emprunt National

le 24/11/2009


Seuls les marchés financiers seront finalement sollicités pour financer le grand emprunt national qui devrait représenter une somme d’environ 35 milliards d’euros.

Les deux anciens premiers ministres, Michel Rocard et Alain Juppé, qui codirigent la commission sur le grand emprunt, ont fait savoir par voie de presse, mi-novembre, que les marchés financiers seront finalement sollicités pour cet emprunt de 35 milliards d’euros, mettant fin aux spéculations sur les sources de financement du dit emprunt. Il ne sera donc pas accessible aux particuliers. D’après le ministre de l’économie, Christine Lagarde, le fait de collecter les fonds directement auprès des marchés serait une bonne décision puisqu’il rendrait l’emprunt moins cher. Les attentes étaient pourtant fortes du côté des épargnants, avec le souvenir heureux du dernier grand emprunt, initié en 1993, par le premier Ministre de l’époque, Édouard Balladur.

Rémunéré à 6% sur quatre ans, plus d’un million de Français l’avait souscrit. Il s’était révélé un excellent placement.

La commission a également émis des recommandations quand aux secteurs à prioriser que l’on peut résumer à « l’économie du futur » (recherche et enseignement supérieur, économie numérique, énergies renouvelables, transports, bio-économie, etc.). Ils ont remis, fin novembre leurs conclusions au Président de la République, qui tranchera en dernier ressort.

 

l'épargne des français

de 1818 à 2010

A neuf reprises l'état français a eu recours à ce mode de financement

suite

liens finance

Emprunt Sarkozy